الجمعة. مايو 7th, 2021

Manel BEN AMMAR: chercheuse au sein du centre international des études stratégiques, sécuritaires et militaires,

Tunis-17-2-2021

Mahamane Ousmane le candidat opposant concurrent de Mohamed Bazoum : arrivé le 2ème, au second tour en concurrence avec ce dernier.
La chance pour Ousmane au second tour, pourrait augmenter pour gagner . le combat contre son adversaire Bazoum.

Dans une interview portant sur les questions relatives aux programmes et

visions des candidats pour les élections présidentielles nigériennes de 2020-2021, Ousmane a annoncé que les chances pour gagner, sont énormes affirmant qu’il peut gagner même si l y’a une différence de chiffres mais puisque la bataille est entre deux candidats il y’a la possibilité de gagner.

En effet, Ousmane a un certain nombre de soutien. Il affirme que même s’il n’ya pas eu le soutien de Oumarou le 3ème candidat de la liste, et Abouba le 4ème candidat, et qu’il est déçu de ce manque de soutien. mais il a dit que par la suite, cette déception a été effacée parce que les consignes que les leaders de ces partis ont donnés se sont contestés par les militants de leur propre base>
Il a affirmé aussi qu’il ne veut pas parler comme l’homme de la rue et que le plus important pour lui c’est le jugement des citoyens.
D’autant plus, il affirme que, les qualités qui peuvent le pousser à gagner résident en ce qui le distingue de son adversaire Bazoum, à savoir qu’il s’oppose contre la continuité de la mauvaise gouvernance, ainsi que la continuité d’investissement inefficace et improductif, et il n’est pas pour la continuité de l’absence de l’éducation.. voilà ce qui le distingue, il est plutôt le candidat du changement sur la base de l’équité ..
Mahamane ousmane a pris comme exemple, la question de l’insécurité

surtout le style de gestion adopté où l’ensemble du pays est soumis à une certaine insécurité, dans une situation très grave. Il a affirmé qu’il a géré auparavant, le dossier des groupes armés dans les années quatre-vingt-dix, affirmant qu’il a une nouvelle vision adaptée à ce nouveau contexte..
Concernant la question de paix et de sécurité, Ousmane a précisé que son programme peut se résumer ainsi : consolider les acquis et régler les questions..D’abord au niveau de l’ensemble du pays nous avons fait en sorte que la sécurité déjà des biens et des personnes soit garantie sur l’ensemble du pays, à travers le renforcement des effectifs de l’ensemble des forces armées et de sécurité..
Concernant boko haram qui est puissante au Niger, Ousmane affirme que «

notre armée va lutter contre le banditisme.. Le challenge pour nous c’est d’obtenir des moyens sécuritaires nécessaires efficaces pour mettre fin à cette criminalité » Pour le mali et en partenariat avec le G5 et les autres partenaires, cette coopération peut engendrer la fin de l’insécurité qui touche la population civile, ainsi que, la coopération avec les Etats voisins. Ça c’est l’aspect militaire.


Ousmane parle aussi d’un autre défi majeur, il s’agit de l’absence de l’Etat à travers son administration et aussi à travers les aspects sociaux : l’éducation, la santé, tous les services publiques qui sont offerts à la population, c’est à ce moment-là qu’on peut dire que nous allons gagner et c’est ça l’essentiel de notre programme. Affirme Ousmane.


Aussi, concernant la pandémie, il affirme qu’il faut prendre des mesures pour se protéger du covid19, surtout les secteurs qui sont touchés comme le tourisme, les petites activités…

Il affirme aussi, que la banque centrale doit jouer son rôle, les institutions doivent continuer leur fonctionnement.
« Nous sommes confiants, nous savons ce que nous faisons, il faudra rebondir sur le plan économique ».
En ce qui concerne l’agriculture, il affirme qu’il faut augmenter la

productivité, ainsi la maitrise de l’eau , et construction des pistes et des routes.. « on a besoin de commercialiser , consommer, produire plus, vendre et créer le circuit d’échanges. Tout cela va permettre une vie meilleure pour notre population. »

By admin